Comment adapter un logement à une personne en fauteuil roulant ?

Fauteuil roulant logementtt

L’habitation est un lieu qui se doit d’être convivial et adapté à chaque membre de la famille. Une personne en fauteuil roulant étant dépendante, il est nécessaire de rendre son cadre de vie propice et adaptée pour qu’elle se sente à l’aise chez elle, sans l’aide d’une tierce personne. Il faut donc penser à réaménager le logement de cette dernière afin de lui faciliter la tâche. Découvrez dans cet article comment adapter un logement à une personne en fauteuil roulant.

Éliminer tous les risques de chutes

Pour rendre les pièces plus accessibles à la personne en fauteuil roulant, il est nécessaire de :

  • désencombrer les passages en prenant soin d’enlever les petits meubles, les bibelots, les sacs, etc. ;
  • fixer sur les murs les fils électriques et les rallonges afin de libérer l’espace ;
  • ne pas systématiquement supprimer les carpettes et tapis glissants, mais plutôt les coller ou les clouer au sol ;
  • mettre des pastilles antidérapantes en dessous des pieds de chaises ;
  • fixer des bandes antidérapantes sur le nez des marches.

Remplacer les poignets ou boutons des portes 

Un peu couteux, le remplacement des poignets ou boutons des portes pourra facilement donner accès aux personnes dépendantes à leur séjour. Privilégiez une ouverture qui se fait par simple appui. Vous pouvez également prioriser l’installation de portes basses avec une ouverture à battant.

Pour les armoires et placards, préférez les niches de rangements, toujours ouvertes. Ces installations peuvent tout à fait être financées par les aides à l’aménagement PMR.

Installer des barres d’appui dans le logement

Les barres d’appui permettent aux personnes à mobilité réduite de se maintenir debout (dans le cas des personnes arrivant à se lever d’elles-mêmes). Elles sont particulièrement utiles à laménagement de la salle de bain pour séniors ou personnes en fauteuil roulant.

Installer un système de sécurité ou d’alerte

Étant seules dans leur appartement, les personnes handicapées sont livrées à elles-mêmes. Il est donc judicieux de penser à un système d’alerte sur leurs fauteuils roulants en cas de chute. Il faut également mettre à leurs dispositions des appareils vibrants : sonnette, interphone, téléphone pour ceux qui entendent mal. Ainsi, ils resteront en communication avec la vie sociale.

Faire appel à un ergothérapeute

L’ergothérapeute est un spécialiste ayant la capacité d’évaluer la personne en fauteuil roulant afin de connaitre ses habitudes de vie. Il vous guide aussi sur les travaux bien précis à réaliser pour le logement selon la perte d’autonomie de cette dernière.

Un ergothérapeute vérifie les points suivants :

  • l’accès extérieur ;
  • la circulation intérieure ;
  • la salle de bain ;
  • et la cuisine.
Top